Je donne mes textiles

Une seconde vie pour vos vêtements

La métropole Aix Marseille Provence est engagée dans la réduction de ses déchets textile. Dans le cadre du schéma métropolitain de gestion des déchets et de son plan de prévention des déchets ménagers et assimilés.

Faire don des textiles d’habillement, linge de maison ou chaussures usagés participe à l’intérêt social et écologique. Même abimés ou troués vos textiles représentent une nouvelle utilité et peuvent être valorisés.

Où et comment donner textiles, chaussures et linges de maison ?

En 2019, 3150 tonnes ont été collectées sur l’ensemble du territoire.

En 2020, ce sont 749 points de récupérations textiles qui sont à disposition des métropolitains voulant donner vêtements, linges de maison ou chaussures. Pour trouver le point le plus proche de chez vous, rendez-vous sur Ma Métropole dans ma poche téléchargeable sur IOS et Androïd ou sur refashion.fr.

1

Vos textiles doivent être propres et secs

2

Les chaussures doivent être attachées par paires

3

Le tout emballé dans des sacs bien fermés

La seconde vie de vos textiles

Les impacts positifs de cet éco-geste

Remettre les textiles que l’on ne souhaite pas garder, dans les bornes de nos deux collecteurs principaux, Provence TLC situé à Vitrolles et le RELAIS établit dans le 14e arrondissement de Marseille, engendre plusieurs impacts importants pour notre territoire.

Environnemental

L’éco-organisme Refashion garantit plus de 99,7% de valorisation des textiles collectés dont 59,4% sont réutilisés en l’état. 40,3% des textiles sont recyclés ou valorisés, dont 9,3% en chiffons, 22,5% en effilochage, 7,5% transformés en Combustibles Solides de Récupération et 1% éliminé avec valorisation énergétique.

Social

La filière de collecte et de tri des textiles génère, à tonnage équivalent, un nombre d’emplois plus important que les autres modes de traitement. Les collecteurs du territoire emploient une soixantaine de personnes en insertion dans leurs centres de tri locaux.

Économique

Chaque vêtement déposé à une association ou dans une borne a un coût nul pour la collectivité et permet à Provence TLC ou le RELAIS de traiter 1250 tonnes, chacun, par an. En revanche, les textiles déposés avec les ordures ménagères représentent une dépense de collecte et traitement, soit 281 euros par tonne d’ordures ménagères récoltées en 2019.

La Métropole voit plus loin

Afin de développer de nouveaux points de collecte et soutenir l’écosystème du réemploi des textiles sur l’ensemble du territoire, la Métropole lancera un nouvel appel à projets courant 2022. Après validation des candidats retenus à la suite de cet appel à projets, une convention relative à l’implantation et à l’exploitation des bornes de récupération sera signée.

En parallèle, la Métropole mènera de nouvelles actions de sensibilisation auprès des habitants pour favoriser cette dynamique du réemploi textile, notamment en novembre prochain.