J'agis aujourd'hui, pour demain

En 2035, une Métropole « Zéro déchet zéro gaspillage »

Réduisons nos déchets, ça déborde !

Au niveau national, l’évolution des modes de vie et des habitudes de consommation, combinée à la croissance économique et démographique, ont entraîné un doublement de la production d’ordures ménagères par les Français en quarante ans.

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! »

Réduire sa production de déchets, c’est :

  • Économiser des matières premières épuisables,
  • Limiter les impacts sur l’environnement et la santé,
  • Diminuer les dépenses des ménages et les coûts liés au traitement du déchet.

Pour atteindre cet objectif, la Métropole a élaboré son plan de prévention des déchets ménagers et assimilés (PMPDMA). Il a été délibéré par le conseil de la Métropole le 19 décembre 2019. 

Le plan de prévention des déchets ménagers et assimilés a pour objectif de réduire de 10 % le ratio annuel des déchets ménagers et assimilés par habitant en 2025 par rapport à 2015 et ce, en cohérence avec les objectifs et orientations du Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) qui intègre le plan régional de prévention et de gestion des déchets.

L’ambition est d’engager un changement de comportement de tous les acteurs du territoire afin de limiter au maximum la part de déchets enfouis ou incinérés.

Le plan de prévention des déchets ménagers et assimilés se focalise sur les déchets qui relèvent de la compétence et de la responsabilité de la Métropole. Ces derniers concernent les déchets produits par les ménages et ceux dits assimilés* qu’ils soient collectés de façon régulière ou occasionnelle.

* Les déchets assimilés regroupent les déchets des activités économiques qui, compte tenu de leurs caractéristiques et des quantités produites, peuvent être collectés avec les ordures ménagères sans sujétions techniques particulières. Il s’agit de déchets des entreprises (artisans, commerçants…) et des déchets du secteur tertiaire (administrations, hôpitaux…) qui sont collectés dans les mêmes conditions que les ordures ménagères.

Une priorité d’actions partagée sur la Métropole

Le plan métropolitain de prévention des déchets ménagers et assimilés s’inscrit dans le Plan climat-air-énergie métropolitain et l’Agenda environnemental porté conjointement par le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole. Il définit quatre axes de travail pour les années 2019-2025 :

  1. Sensibiliser à la réduction des déchets pour faire évoluer les comportements ;
  2. Harmoniser les modalités de gestion des déchets d’activités économiques sur le territoire afin de favoriser l’émergence de solutions adaptées ;
  3. Valoriser la ressource « biodéchets » et lutter contre le gaspillage alimentaire ;
  4. Donner une seconde vie aux produits et objets.

Chaque Territoire décline ce plan selon ses spécificités. Mais l’objectif est global et partagé : l’évolution des comportements et la baisse des tonnages collectés.

Réduisons nos déchets à la source

Des réflexes simples et efficaces pour :

  • Supprimer le gaspillage
  • Réduire le jetable
  • Réemployer au maximum et valoriser

Les vertus de l’économie circulaire

L’économie circulaire est « un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus ».